sécurité routière : le gouvernement décide d’un nouveau tour de vis

Fotolia_383926_MFace au nombre croissant de morts sur la route, François Fillon a réuni mercredi un comité interministeriel pour tenter de remédier à ce fléau. Et le gouvernement face à ce mauvais bilan de la sécurité routière, a décidé d’un nouveau tour de vis.

Les mesures décidées par ce conseil du 11 mai 2011 ont pour objectif, précise le communiqué officiel à “lutter contre l’augmentation de la mortalité routière constatée sur les routes françaises depuis le début de l’année et au relâchement des comportements qui en est la cause”.

Voici ces mesures qui devraient rapidement faire l’objet de transcription législative :
1- les excès de vitesse de plus de 50 km/h seront désormais qualifiés juridiquement, dès la première infraction, de délit.
2- Les avertisseurs de radars seront interdits
3- Les panneaux indiquant la présence de radars fixes seront supprimés et les cartes d’implantation des radars ne seront plus rendues publiques
4- 1 000 nouveaux radars seront déployés d’ici à la fin de l’année 2012
5- la mise en place d’un label « voiture sûre », qui reconnaîtra le niveau d’équipement de sécurité du véhicule
6- La possibilité de procéder à une prise de sang permettant de vérifier le taux d’alcool ou la présence de stupéfiants à la suite d’un dépistage positif effectué par les forces de l’ordre sera étendue aux infirmiers.
7-L’utilisation d’un éthylotest anti-démarrage sera rendue obligatoire sans délai pour l’ensemble des transports en commun de personnes équipé d’un éthylotest anti-démarrage
8- Les plaques d’immatriculation pour les deux-roues motorisés seront de plus grande taille, afin de rendre plus opérants les contrôles.
9- Ceux qui reprennent l’usage d’une moto après 5 années d’interruption devront désormais suivre une formation s’ils n’ont pas conduit de deux-roues motorisés au cours des cinq dernières années.
10- Téléphoner en conduisant, le téléphone tenu en main, sera sanctionné plus sévèrement, avec une contravention de la 4ème classe (au lieu de la 2ème classe) donnant lieu à un retrait de trois points du permis de conduire (au lieu d’un retrait de deux points).
11- Les sanctions pour conduite d’un véhicule avec un appareil à écran en fonctionnement dans le champ de vision du conducteur (autres qu’aide à la conduite et à la navigation type GPS) seront aggravées : retrait de trois points et amende de 1 500 euros
12- La circulation sur bande d’arrêt d’urgence et sur voie neutralisée sera plus sévèrement sanctionnée
13- Les bandes de rives sonores, destinées à éviter un endormissement du conducteur, seront généralisées sur l’ensemble des autoroutes

Photo © Nathalie P – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.