Mort d’un 56e soldat français en Afghanistan

Aujourd’hui, en fin de matinée, une explosion d’un engin explosif improvisé a visé les sapeurs du détachement d’ouverture d’itinéraires piégés (DOIP), qui étaient engagés dans une mission d’ouverture d’itinéraire préliminaire à une opération dans la vallée de Tagab, blessant mortellement un soldat de 1ère classe du 13e régiment du génie de Valdahon vient d’indiquer le ministère de la défense.

Cela porte à 56 le nombre de militaires français tombés dans une guerre qui dure depuis bientôt 10 ans.

Le ministre de la défense Gérard Longuet a exprimé à la famille et aux proches du défunt “sa plus vive émotion et s’associe pleinement à leur douleur. Avec toute la communauté de défense, il leur présente ses plus sincères condoléances”.
Le ministre de la Défense et des Anciens combattants salue “le dévouement et le très grand courage des forces françaises engagées sur ce théâtre d’opérations”.

Il leur réaffirme “son soutien et sa confiance dans leur détermination à poursuivre leur action pour le rétablissement de la paix en Afghanistan”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.