Mort de Ben Laden : l’ONU demande plus d’informations aux Etats Unis

Le Rapporteur spécial de l’ONU sur les exécutions arbitraires et sommaires, Christof Heyns, et le Rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste, Martin Scheinin, ont appelé vendredi les Etats Unis à préciser les circonstances de la mort d’Oussama ben Laden.

« Les actes de terrorisme sont l’antithèse des droits de l’homme, en particulier du droit à la vie. Dans certains cas exceptionnels, l’usage de la force létale peut être acceptable en dernier recours afin de protéger des vies, même dans le cadre d’opérations contre des terroristes. Néanmoins, la norme veut que les terroristes soient traités comme des criminels, par un procédé légal de l’arrestation, un procès et une punition décidée par voie de justice », ont déclaré vendredi Christof Heyns et Martin Scheinin dans un communiqué.

Pour les experts, l’obtention de précisions sur les circonstances de la morts d’Oussama ben Laden permettra d’évaluer l’opération au regard des standards du droit international en matière de droits de l’homme. Ils estiment qu’il est particulièrement important de comprendre si l’opération américaine prévoyait une tentative de capture de M. ben Laden.

La façon dont les Etats combattent le terrorisme crée des précédents en matière de respect du droit à la vie, ont souligné les Rapporteurs spéciaux, insistant pour que les circonstances de la mort d’Oussama ben Laden soient éclaircies publiquement.

Selon la presse, M. ben Laden a été tué dans la nuit de dimanche à lundi 2 mai lors d’un assaut des forces spéciales américaines contre un complexe résidentiel dans la ville d’Abbottabad, au Pakistan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.