La France ne reconnaît toujours pas d’Etat Palestinien mais donne 10 millions pour payer ses fonctionnaires

“La France a décidé du transfert de 10 millions d’euros à l’Autorité palestinienne, au titre de notre aide budgétaire 2011” vient d’indiquer le Ministère des affaires étrangères qui précise que “Ce versement s’inscrit dans le cadre de notre appui à la construction des institutions du futur État de Palestine, qui s’est traduit de 2008 à 2010 par une aide de 68 millions d’euros par an, dont 25 millions d’euros par an d’aide budgétaire”.

“Au moment où la situation financière de l’Autorité palestinienne est tendue, ces fonds sont une contribution au paiement des salaires des fonctionnaires” précise le Quai d’Orsay.

“Nous considérons que le gouvernement palestinien actuel, sous la direction de Salam Fayyad, présente toutes les garanties nécessaires en matière de transparence des finances publiques et de bonne utilisation de l’aide internationale. Nous attendons de tout futur gouvernement palestinien que ces garanties soient maintenues” poursuit le ministère des affaires étrangères.

“Le versement de ces 10 millions d’euros intervient à un moment critique. Nous invitons l’ensemble des donateurs à poursuivre leurs efforts d’aide budgétaire de la même manière. Nous nous félicitons à cet égard de la récente décision de la Commission européenne d’approuver le principe d’une allocation supplémentaire de 85 millions d’euros à l’Autorité palestinienne” souligne le porte parole du ministère.

“Il est en outre crucial qu’Israël s’abstienne de gestes unilatéraux et continue à reverser à l’Autorité palestinienne le produit des taxes qui lui reviennent de droit, en vertu du Protocole de Paris. Nous déplorons la suspension du dernier versement. Celle-ci est préjudiciable à la poursuite des réformes et de la mise en place des institutions palestiniennes sous l’autorité du président Abbas” a conclu le représentant du ministère des affaires étrangères.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.