Aéronautique et Systèmes Embarqués : le pôle toulousain reconnu “Institut thématique interdisciplinaire”

Il s’agit d’instituts thématiques interdisciplinaires rassemblant les compétences de l’industrie et de la recherche publique dans une logique de co-investissement public-privé et de collaboration étroite entre tous les acteurs », qui doivent permettre de « renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité ». En clair, c’est une excellente nouvelle pour Toulouse et toute la région Midi Pyrénées qui va permettre le développement industriel ou/et de services par le regroupement et le renforcement des capacités de recherche publiques et privées. Et l’apport de nouveaux financements publics.

Martin Malvy, le président de la Région Midi Pyrénées a rapidement réagi en indiquant : “Toulouse compte parmi les 6 dossiers d’IRT retenus, pour son excellence dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués. Je félicite les équipes et entreprises de Midi-Pyrénées qui ont reçu cette reconnaissance nationale. Elle témoigne de l’important rassemblement en Midi-Pyrénées, à travers le PRES, des forces de l’enseignement supérieur et de recherche, industrielles et des collectivités locales sur ces thématiques. Cet IRT conforte les efforts développés par la Région Midi-Pyrénées depuis plus de 10 ans notamment dans le cadre du Plan Ader en faveur de l’aéronautique. Ces efforts seront renouvelés par le Plan de soutien au secteur aéronautique que je présenterai à l’Assemblée Plénière du Conseil régional lors de sa séance du 19 mai prochain.
Dans le cadre de ce nouveau Plan, la Région participera au financement de l’IRT, comme elle s’y était engagée”.

Autre réaction celle de Jean Louis Chauzy, président du Conseil économique et social régional qui a souligné que “C’est la reconnaissance de la qualité du travail accompli par les acteurs de la communauté universitaire, scientifique et les entreprises au sein des pôles de compétitivité. Le site toulousain devrait être retenu pour le projet initiative d’excellence. Les moyens financiers nouveaux complétant la politique des pôles doivent nous obliger à travailler à l’organisation d’un écosystème de la connaissance, de la recherche, de l’innovation et du transfert de technologie pour préparer l’économie et les hommes aux emplois de demain. C’est un saut qualitatif déterminant pour Toulouse et la Région Midi-Pyrénées. Le CESER félicite les acteurs qui ont porté ces projets et va continuer d’agir pour la reconnaissance d’un Institut National de Gérontologie sur les Sciences du Vieillissement et de la Prévention de la Dépendance.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.