Décès de Bernard Stasi, Martine Aubry salue “une figure républicaine unanimement respectée”

Né étranger en France, il avait fait une démarche personnelle à 18 ans pour devenir français. Farouche opposant du Front National, Bernard Stasi avait gravi toutes les marches des fonctions politiques au sein de l’UDF. Député, ministre du gouvernement Messmer, Bernard Stasi a occupé le mandat de Médiateur de la République de 1998 à 2004.

La première secrétaire du Parti socialiste a tenu à lui rendre hommage au lendemain de l’annonce de sa mort. “Tout au long de sa vie, Bernard Stasi a porté très hautes les valeurs de la République. Il avait sa vision de l’identité de la France, fondée sur la diversité, la République et l’intégration. C’est au nom de cette très haute idée de la France qu’il a combattu sans répit les idées du Front national, ainsi que toutes formes de compromis et d’alliance avec l’extrême droite. C’est au nom de la République qu’il avait conduit, avec la Commission qu’il présidait, un travail de très grande qualité sur la laïcité en 2003” a indiqué Martine Aubry.

“Au nom du Parti socialiste, je tiens à adresser mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches” a t elle déclaré dans un communiqué de presse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.