Il défendait les groupes de Métal et Hard Rock, le député Patrick Roy est mort

Gravement malade, il avait fait un retour à l’Assemblée nationale pour saluer les membres du gouvernement et de l’UMP qui l’avaient soutenu alors qu’il les brocardait régulièrement depuis les bancs socialistes. Atteint d’un cancer du pancréas, Patrick Roy avait alors émus toute la représentation nationale. Jusqu’au Premier ministre François Fillon. Le député à la veste rouge, gouailleur, vindicatif contre la droite vient de décéder.

Né le 30 août 1957 à Denain Patrick Roy était le député socialiste de la dix-neuvième circonscription du Nord.

Au cours du débat sur la loi Hadopi (printemps et été 2009), Patrick Roy fit connaître son intérêt pour le heavy-metal en brandissant un exemplaire du magazine Rock hard et en citant à deux reprises des groupes tels que Gojira , Opeth et Adagio devant l’Assemblée. Il récidive le 30 mars 2010 en brandissant le numéro spécial de Rock Hard consacré à l’édition 2009 du Hellfest lors des questions au gouvernement en interrogeant le ministre de la culture Frédéric Mitterrand sur les propos de Philippe de Villiers et Christine Boutin assimilant le festival à un rassemblement sataniste. Le 5 juin 2010, il monte sur scène aux côtés de Mass Hysteria pour interpréter au chant et à la guitare “Furia” à l’occasion du festival des Métallurgicales de Denain.

(avec Wikipedia)

RIP Patrick Roy : Vidéo hommage de Master Of Puppets de Metallica

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.