La mort d’Oussama Ben Laden, une grande victoire politique pour Obama

Le risque terroriste est désormais porté à son maximum. Selon toute vraisemblance, la mort d’Oussama Ben Laden devrait inciter les djihadistes de la mouvance Al Qaeda à montrer au monde, par un acte terroriste si possible démesuré, que la mort de son chef n’a pas annihilé sa capacité de mobilisation et d’action. Les mesures de sécurité devraient donc être augmentées. Aux Etats Unis, comme chez ses alliés. Y compris l’Europe et la France.

Fondateur, figure première, icône de la plus grande organisation terroriste jamais connue, Oussama Ben Laden a été tué par les forces spéciales américaines au Pakistan. Après une préparation longue et minutieuse du Pentagone ont indiqué plusieurs sources. Le cerveau des attentats du 11 septembre, le criminel le plus recherche par le FBI et, probablement la CIA, Oussama Ben Laden l’homme qui valait 50 millions de dollars, était la seule figure d’Al Qaeada. Le père fouetard médiatique dont les interventions étaient scrutées et analysées à la loupe. Sa disparition change la face du monde.

Pour le président américain Barack Obama, c’est une grande victoire politique mais aussi militaire. Un but de la guerre en Afghanistan vient d’être réalisé. Et c’est sans nul doute le plus symbolique. Les américains, traumatisés par les attentats du 11 septembre 2001 ne s’y sont pas trompés, fêtant en masse cette mort du plus grand ennemi de leur nation. A un an de l’élection présidentielle aux Etats Unis, le président démocrate, en quête de grandes réussites internationales vient de bénéficier d’un coup politique sans précédent dans l’histoire américaine. Et il sera désormais très difficile aux Républicains de trouver des arguments pour critiquer Obama sur ce point.

Vidéo Youtube/Whitehouse : le président Barack Obama annonce la mort d’Oussama Ben Laden en direct à la télévision

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.