Eurostat émet des “réserves” sur les comptes publics de la Roumanie et du Royaume Uni

Dans le présent communiqué de presse, Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne, fournit les données relatives au déficit et à la dette des administrations publiques, basées sur les chiffres déclarés par les Etats membres dans le cadre de la première notification de 2011 pour les années 2007 à 2010 en vue de l’application de la procédure concernant les déficits excessifs. Eurostat a émis des “réserves” sur les comptes de deux Etats membres de l’Union européenne.

Roumanie: Eurostat a exprimé une réserve sur la qualité des données déclarées par la Roumanie, en raison des incertitudes sur l’impact de certaines entreprises publiques sur le déficit public, sur l’enregistrement des categorie SEC95 “autres comptes à recevoir et à payer”, sur la nature et l’impact de certaines opérations financières et sur la consolidation des flux internes aux administrations publiques.
United Kingdom: Eurostat a exprimé une réserve sur la qualité des données déclarées par le Royaume-Uni en raison des incertitudes sur le moment de l’enregistrement des dépenses militaires. Le Royaume-Uni n’enregistre pas les dépenses militaires au moment de la livraison, tel que requis par la décision d’Eurostat du 9 mars 2006.
Modification par Eurostat des données déclarées6
Royaume-Uni: Eurostat a modifié les données du déficit notifiées par le Royaume-Uni pour les années 2007 à 2010 afin qu’elles soient cohérentes avec l’enregistrement des recettes sur octroi de licences UMTS en 2000. Ceci aboutit à une augmentation des déficits publics pour les années 2007 et 2008 (ainsi que pour les exercices budgétaires 2007/2008 et 2008/2009) de 1 044 millions de GBP (0,1% du PIB) et pour les années 2009 et 2010 (exercices budgétaires 2009/2010 et 2010/2011) de 1 045 millions de GBP (0,1% du PIB). Les chiffres de la dette sont inchangés.
Eurostat a aussi modifié les données du déficit et de la dette notifiées par le Royaume-Uni pour les années 2008 à 2010 (ainsi que pour les exercices budgétaires 2008/2009 à 2010/2011) pour assurer la conformité avec la note d’orientation d’Eurostat du 16 mars 2011 sur les structures de défaisance financière7, qui concernent Bradford & Bingley (B&B) et Northern Rock Asset Management (NRAM). Ceci a conduit à augmenter le déficit public de 360 millions de GBP (0,03% du PIB) en 2008 (ainsi que pour l’exercice budgétaire 2008/2009), de 571 millions de GBP (0,04% du PIB) en 2009 (ainsi que pour l’exercice budgétaire 2009/2010) et de 1 023 millions de GBP (0,07% du PIB) en 2010 (ainsi que pour l’exercice budgétaire 2010/2011). Les données déclarées de la dette ont été augmentées de 32 374 millions de GBP (2,24% du PIB) en 2008 (ainsi que pour l’exercice budgétaire 2008/2009), de 19 969 millions de GBP (1,43% du PIB) en 2009 (ainsi que pour l’exercice budgétaire 2009/2010) et de 56 821 millions de GBP (3,89% du PIB) en 2010 (ainsi que pour l’exercice budgétaire 2010/2011).

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.