La Région soutient l’accueil d’étudiants japonais pour la poursuite de leurs recherches à Toulouse

Suite au puissant séisme et tsunami qui ont dévasté le Japon en mars dernier, la Région Midi-Pyrénées a été contactée par l’Association Fac Sans Frontières pour organiser l’accueil à Toulouse d’étudiants de l’Université de Sendaï qui se trouvent momentanément dans l’impossibilité de poursuivre leurs études et leurs travaux.

Lors de sa commission permanente d’avril, la Région Midi-Pyrénées a accordé, sur proposition de son président Martin Malvy, une aide de 4 500 € pour l’accueil de 3 à 6 étudiants japonais pour une durée de 3 semaines environ, du 1er mai au 30 juin dans l’enceinte de l’Université de Toulouse.
Les étudiants-chercheurs seront sélectionnés en fonction de leur intérêt pour ce projet, de leur spécialité universitaire ainsi que leur compétence linguistique.

En collaboration avec la Mairie de Toulouse, le but du projet est d’apporter symboliquement le soutien de Fac Sans Frontières, de l’Université et de la Région aux universités japonaises sinistrées, en invitant quelques étudiants à découvrir la culture et la vie étudiante française et à assister à des cours dispensés par des enseignants japonais à Toulouse.

Cette action permettra également de développer un partenariat privilégié entre l’Université de Toulouse et les Universités japonaise de Miyagi et de Fukushima et de créer, sur le long terme, un programme d’échanges entre étudiants toulousains et japonais.

La Région Midi-Pyrénées avait déjà apporté son soutien à 12 étudiants haïtiens en janvier 2010 en leur faisant bénéficier du dispositif régional de bourses d’accueil d’étudiants étrangers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.