A Haïti, le Parlement s’installe dans des préfabriqués

Le Représentant spécial du Secrétaire général en Haïti, Edmond Mulet, a remis mercredi au Président du Sénat d’Haïti, Kelly Bastien, les clés des bureaux préfabriqués qui abriteront temporairement le Parlement sur le site de son ancien bâtiment détruit lors du séisme du 12 janvier 2010.

Cette initiative de la MINUSTAH, proposée aux autorités concernées en février dernier, vu le retard dans la construction d’un édifice de transition, vise à permettre l’ouverture de la prochaine session parlementaire, la 49ème législature, à la date prévue, le 27 avril 2011.

Les bureaux temporaires du Parlement comportent cinq locaux préfabriqués climatisés qui comptent notamment : une large salle pouvant accueillir 230 personnes, réservée à la Chambre des députés et aux travaux des deux Chambres réunies en Assemblée Nationale; une salle pouvant accueillir 150 personnes et servant à abriter les séances du Sénat; un espace pouvant accommoder une centaine de fonctionnaires administratifs; un autre permettant d’accueillir les réunions des commissions parlementaires; et enfin, un espace pour abriter les bureaux des présidents des deux Chambres. Les fonds alloués à ce projet par la MINUSTAH s’élèvent à près de 700.000 dollars.

Au cours de la cérémonie, Edmond Mulet a souhaité une fructueuse session aux nouveaux élus et à tous les parlementaires et a souligné « l’engagement sans faille dont les nouveaux législateurs devront faire preuve pour renforcer l’état de droit ».

Il les a encouragés à « faire preuve d’imagination pour étayer le développement économique, social et démocratique d’Haïti en dynamisant et modernisant les lois existantes ». Il les a également encouragés à “faire preuve de l’;abnégation que demandent les circonstances difficiles héritées de l’après séisme, et de sens de la conciliation, afin qu’au delà des divergences de vues, le bien commun de cette nation fière et courageuse triomphe ».

Le Président du Sénat, Kelly Bastien, a salué « l’appui efficace que la Mission apporte au Parlement via sa section d’appui à cette institution ». « La MINUSTAH n’est pas qu’une force de casques bleus et de police oeuvrant dans le domaine sécuritaire. Elle a aussi pour mandat d’appuyer le renforcement des capacités des institutions du pays », a-t-il dit.

Depuis 2007, l’Unité d’Appui au Parlement de la Section des affaires civiles de la Mission fournit une assistance technique sur l’avancement de l’agenda législatif ainsi qu’un appui logistique en matière d’organisation de conférences, de forums ou de formations. Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a aussi apporté une contribution aux infrastructures transitoires du Parlement, en fournissant deux générateurs de grande puissance qui permettront d’alimenter les locaux en électricité, ainsi que des ordinateurs pour les services du Secrétariat du Parlement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.