Emploi des jeunes, la CGT refuse un accord

Le ton monte à la centrale syndicale. Alors que le premier volet de la négociation sur l’emploi des jeunes vient de se clore, la CGT indique qu’elle ne signera rien. Pour le syndicat dirigé par Bernard Thibault, ces premières discussions n’envisagent aucune disposition destinée à créer de nouvel emploi pour les jeunes”. Pis encore pour le syndicat ouvrier “les employeurs ne sont en rien mis à contribution pour financer l’accompagnement des jeunes chômeurs” et goutte d’eau qui fait déborder le vase et attise la colère du syndicat : “les financements mis en place amputent ceux des droits sociaux existants”.

“La CGT considère que ce projet d’accord et loin des attentes et des besoins des jeunes. Rappelons que 170 000 jeunes quittent chaque année le système scolaire sans qualification reconnue, et le nombre de contrats en alternance a baissé de 11% en 2010” estime le syndicat CGT qui estime que “Les dispositifs du texte ne leur ouvriront pas la porte de l’emploi. Elles ne feront qu’accompagner leur chômage et leur précarité”.

La CGT refuse de cautionner “une escroquerie sociale”. Elle ne signera pas le premier volet de l’accord.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.