Open Data : Toulouse dans le bain ?

Fotolia_5078011_SPlusieurs collectivités en France , dont Paris, Rennes ou Nantes ont déjà entamé la démarche de mettre ces données à disposition du public L’open data, ou les données ouvertes, sont l’ensemble des données publiques, non nominatives, qui ont vocation à être rendues librement accessibles à la société civile, ce qui inclut en premier lieux les citoyens, mais aussi les associations, entreprises, etc. Cela va, par exemple, de la délimitation des circonscriptions à la liste des équipements sportifs et établissements scolaires, en passant par les trajets de transport en commun.

Un collectif vient d’adresser une lettre ouverte à M. Pierre Cohen, Président du Grand Toulouse, pour “l’enjoindre à promouvoir l’open data dans la communauté urbaine du Grand Toulouse”. Les auteurs de cette demande invoque deux atouts : l’innovation technologique d’une part et la participation des citoyens à la chose publique. “comme un important facteur d’innovation sociale et économique. La disponibilité de telles informations incite à une plus forte participation à la décision publique et enrichit les liens entre les citoyens et leurs représentants” soulignent ainsi les partisans de l’open data.

Photo © Asya Babushkina – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.