Escalade de la violence à Gaza et dans le sud Israël

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit inquiet de l’escalade de violence à Gaza et dans le sud d’Israël et a condamné le récent tir de roquette par des militants palestiniens qui a frappé un bus scolaire et blessé deux civils israéliens. « Il appelle à la fin immédiate des tirs de roquettes », a dit son porte-parole dans une déclaration publiée jeudi soir.

« Le Secrétaire général est aussi préoccupé par les informations faisant état de décès parmi les civils à la suite d’opérations israéliennes à Gaza et appelle à un maximum de retenue », a-t-il ajouté. « Il exhorte au respect du droit humanitaire international et appelle à une désescalade et au calme pour éviter toute nouvelle effusion de sang. »

Selon la presse, un missile de Gaza a grièvement blessé jeudi un adolescent israélien, déclenchant des bombardements israéliens qui ont fait au moins trois morts palestiniens, mettant fin à une accalmie d’une dizaine de jours.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.