Vidéosurveillance : Bolzan se réjouit de la décision de Cohen

Au cours du Conseil Municipal, le député maire socialiste de Toulouse Pierre Cohen a annoncé ce jour l’implantation de nouvelles caméras de “vidéoprotection” en plein centre ville de Toulouse, dans la rue non interdite aux voitures : la rue Pargaminières entre place du Capitole et place Saint Pierre.

Dans un communiqué le leader du parti des radicaux valoisiens -associé à l’UMP- a déclaré que “Depuis plusieurs années, Jean-Jacques Bolzan Président de l’association 2AT – Agir pour l’Avenir des Toulousains – défend ce concept, outil supplémentaire de lutte contre l’insécurité. « Il ne se substitue pas aux autres moyens, mais vient les épauler de façon efficace. Face à nos propositions, nous avons toujours trouvé une fin de non recevoir de la part de la municipalité. Nous ne citerons, à titre d’exemple, que notre intervention l’an passé, relative à la place Arnaud-Bernard » a précisé Jean-Jacques Bolzan.

“Nous demeurons persuadés que la mise en place de caméras à certains endroits stratégiques de notre cité apportera aux services concernés par la sécurité une aide précieuse de lutte contre les prédateurs. Commerçants, habitants, promeneurs, touristes ne pourront que se réjouir des résultats obtenus sous forme de sérénité, en partie retrouvée…” a encore souligné celui qui fut éliminé dès le 1er tour des élections cantonales.

“Nous nous réjouissons de cette initiative et constatons qu’enfin les démarches entreprises sur des sujets qui nous paraissent aussi prioritaires soient entendues et suivies d’effets. Un seul regret que nous pourrions manifester : Plusieurs années perdues !…” a conclu le leader des radicaux valoisiens dans le département de Haute Garonne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.