Abstention et vote FN : la ligue des droits de l’homme tire la sonnette d’alarme

Les élections cantonales des 20 et 27 mars 2011 n’ont hélas fait que confirmer le diagnostic que chacun pouvait porter depuis des mois sur l’état de la démocratie dans notre pays” indique aujourd’hui la ligue des droits de l’homme.

Le niveau d’abstention extrêmement élevé, qui ne s’explique pas seulement par l’absence de « couplage » avec un scrutin plus mobilisateur, la progression spectaculaire, d’un tour à l’autre, du vote pour le Front national, que le très faible nombre d’élus portant une étiquette explicite d’extrême droite ne saurait masquer, ne peuvent surprendre car ils confirment la dangereuse amplification d’une crise profonde de confiance dans le politique” souligne encore l’association.

“Les gouvernants actuels paient doublement le prix de cette régression démocratique, à la fois parce qu’être au pouvoir expose plus au rejet et parce que Nicolas Sarkozy, qui a construit sa carrière politique sur la récupération électorale du lepénisme, fait l’inévitable expérience de la réversibilité des vases communicants. Mais ce serait commettre une terrible erreur que de voir dans la majorité de 2007 la seule victime d’un désaveu massif” explique encore la LDH.

Il suffit de comparer non les pourcentages mais les nombres de voix obtenus d’une élection à l’autre pour comprendre que gagner une élection ne se réduit pas à perdre un peu moins que ses adversaires. Au royaume des aveugles… Et que des dirigeants de l’opposition puissent expliquer, sans paraître mesurer la terrible part d’autocritique que comporte cette analyse, que ce qui fait monter le Front national est d’abord une demande exaspérée de justice sociale, montre assez ce que le succès des uns doit à la faible crédibilité des autres. On sait, depuis 2002, où mène la sous-estimation de ce danger. En revanche, contrairement aux apparences anesthésiques des sondages, nul ne peut savoir aujourd’hui avec certitude qui en sera la prochaine victime. On ne sort d’une crise sociale et politique que soit par la solidarité et le recul des inégalités, soit par la chasse aux boucs émissaires. Deux alternatives à l’actuelle majorité peuvent incarner ce choix dans les mois qui viennent. Encore faut-il que la question centrale mise en débat soit non pas le choix d’un prétendant au trône mais le refus de la monarchie élective, non pas la concurrence des plans de carrière de quelques candidats mais le contenu des choix que devront faire 40 millions d’électeurs pour décider eux-mêmes de leur avenir.” a encore tenu à communiquer l’association de défense des libertés fondamentales pour conclure :

“Réhabiliter le politique est une urgence. Que chacun assume sans tarder ses responsabilités, à la mesure du décalage entre attentes et désabusement”.

Photo CC/Flickr-julien.licourt :Marine Le Pen et Steeve Briois lors d’une conférence de presse à Hénin-Beaumont

Partager

Articles Récents

L’OMS demande un moratoire sur les 3e doses du vaccin Covid-19

Le chef de l'organisation sanitaire des Nations Unies a appelé mercredi à un moratoire sur les rappels du vaccin Covid-19…

5 août 2021

Passe sanitaire : un projet de loi dans les mains du Conseil constitutionnel

Le projet de loi encadrant le passe sanitaire et son extension a été adopté par le Parlement le 25 juillet…

5 août 2021

Covid19 – Déclenchement du plan blanc dans les établissements de santé d’Occitanie

La dégradation brutale et rapide des indicateurs dans notre région confirme le fort impact de la quatrième vague épidémique. En…

4 août 2021

Covid19 – ces 5 traitements qui pourraient changer la donne

Ces traitements recensés par la commission européenne sont qualifiés de "prometteurs". Et si l'éradication de la pandémie de COvid19 passait…

4 août 2021

Trains, avions, cars… Voici où le pass sanitaire sera obligatoire pour voyager lundi

Trains, avions, cars… Voici où le pass sanitaire sera obligatoire pour voyager à partir de lundi - À partir de…

4 août 2021

Castelginest – une jeune femme coincée dans une chambre froide libérée par les gendarmes

On imagine aisément l'angoisse de cette jeune femme coincée pendant une heure dans la cambre froide d'une boulangerie située à…

4 août 2021