Syrie : le régime de Bachar el-Assad fait tirer sur les manifestants

« Le Secrétaire général de l’ONU condamne les violences contre des manifestants pacifiques dans la ville de Deraa, en Syrie, qui ont entraîné plusieurs morts et plusieurs blessés hier et aujourd’hui », a indiqué mercredi le porte-parole de Ban Ki-moon, Martin Nesirky.

« Il devrait y avoir une enquête transparente sur les meurtres, et les responsables doivent rendre des comptes », a-t-il poursuivi lors de sa conférence de presse quotidienne au siège de l’ONU, à New York, avant d’ajouté que Ban Ki-moon réitérait « son appel aux autorités syriennes à s’abstenir de toute violence et à respecter leurs engagements internationaux relatifs aux droits de l’homme, y compris le droit de réunion pacifique ».
« Le Secrétaire général rappelle au gouvernement syrien son obligation de protéger les civils, et sa responsabilité de répondre aux aspirations légitimes de son peuple par un dialogue constructif et des réformes », conclut le porte-parole.

Selon la presse, plusieurs personnes ont été tuées mercredi et dans la nuit de mardi à mercredi, lors de manifestations contre le pouvoir et d’affrontements avec les forces de sécurité syriennes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.