Face au FN et à l’extrème droite, les jeunes socialistes érigent un mur de barrage

fntoulouseEntre deux tours des élections cantonales en haute Garonne. Les jeunes socialistes du département ne décolèrent pas. Contre le Front National qui a réalisé des scores historiques dans le département. Mais aussi contre le leader de l’UMP en Haute Garonne Jean Luc Moudenc qui n’appelle pas à faire barrage aux candidats du Front National présents au second tour des élections cantonales dans le département. Face à cette situation et à l’initiative de Vincent Gibert, les jeunes socialiste veulent ériger un mur réel et symbolique pour stopper la marche en avant des partisans de Marine Le Pen.

Dans un communiqué de presse, le MJS 31 indique que “Les Français ont exprimé dimanche par leur vote, un rejet de la politique de Nicolas Sarkozy” avec comme conséquence :”Ce vote a amené, dans 7 cantons de la Haute-Garonne, les candidats de Gauche a être opposés à un candidat du Front National”.

“Face à ce constat l’UMP, tant au niveau local que national, a choisi de ne pas appeler à voter pour les candidats de Gauche. C’est la première fois en France qu’un parti républicain n’appelle pas à voter pour un autre parti républicain ; Or ne pas choisir le Front Républicain c’est choisir le Front National” indique Vincent Gibert, animateur Fédéral du M.J.S 31.

“Jean-Luc Moudenc, Président de l’UMP 31, est même allé plus loin, en déclarant dans un communiqué publié ce dimanche « L’UMP 31 n’a vocation ni à cautionner le Front national, ni à conforter l’hégémonie du Parti socialiste en Haute-Garonne. Le 2ème tour de dimanche doit être l’occasion d’introduire plus de pluralisme et de démocratie au sein de l’assemblée départementale ». Le vote Front National est-il le vote auquel il pense pour “introduire plus de pluralisme ” s’interrogent aujourd’hui les jeunes socialistes ?

“En Haute-Garonne comme ailleurs, nous demandons donc à l’UMP d’avoir un message clair : Face à l’extrême droite, partout où le FN est présent il faut utiliser le bulletin de son adversaire pour le faire battre” déclare le porte parole du MJS dans le département.

“Les Jeunes Socialistes de la Haute Garonne demandent à tous les électeurs de se mobiliser pour battre le FN et faire élire les candidats républicains dans les sept cantons où un candidat du FN est présent. Pour faire entendre ce message auprès du plus grand nombre, nous inviterons jeudi les jeunes Toulousains à apposer leurs signatures sur un mur symbolisant le barrage à l’extrême droite” ont ainsi proposé les jeunes socialistes locaux.

“Nous profiterons également de cette occasion pour lancer un appel au vote à tous les jeunes du département, en faveur des candidats du Parti Socialiste et du rassemblement de la gauche” a conclu Vincent Gibert Animateur Fédéral du M.J.S 31.

Photo Toulouse7.com : affiche arrachée d’un candidat FN à Toulouse avec effigie de Marine Le Pen.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.