Bahreïn : des arrestations, des bastonnades et des meurtres

La Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, a exprimé jeudi son inquiétude sur l’escalade de violence et l’usage excessif de la force par les forces de sécurité à Bahreïn. Elle s’est dite particulièrement « choquée » par la prise de contrôle des hôpitaux et des centres médicaux du pays par les forces de sécurité, ce qui constitue une violation flagrante du droit international.

« Mon bureau a reçu des appels et des emails de nombreux individus à Bahreïn, terrifiés par les intentions des forces armées », a déclaré jeudi Navi Pillay dans un communiqué.

« Selon nos informations, il y a des arrestations arbitraires, des meurtres, des bastonnades de manifestants et du personnel médical ainsi que la prise de contrôle des hôpitaux et des centres médicaux par différentes forces de sécurité. Ces forces sont composées de policiers de Bahreïn et des troupes de défense du Conseil de Coopération du Golfe appelées le Bouclier de la Péninsule. Ces actes sont illégaux et choquants. La police et les forces armées doivent immédiatement quitter les centres de soins et cesser le harcèlement et les intimidations à l’encontre des professionnels de la santé », a-t-elle insisté.

Navi Pillay a notamment cité d’inquiétantes informations sur une coupure d’électricité survenue mercredi au principal hôpital de Manama où le personnel de santé a été physiquement agressé et où les allers et venus des médecins et des patients étaient entravés par les forces de sécurité.

« Les informations selon lesquelles les forces gouvernementales ont bloqué les ambulances qui transportaient des civils blessés vers les centres de santé les 15 et 16 mars sont particulièrement troublantes », a estimé la Haut commissaire. « Les gouvernements sont obligés de protéger le droit à la vie et à la santé du peuple mais nous avons des informations crédibles selon lesquelles ils empêchent leur peuple d’accéder à ces droits », a-t-elle souligné.

La police de Bahreïn a également attaqué de nombreux villages notamment Sitra, Ma’amer, Ali, Buri, Salmadad, Nuwaidrat, Bani Jamra et Duraz le 15 mars ainsi que les manifestants de Pearl Roundabout le 16 mars en utilisant des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des armes à feu.

Navi Pillay a par ailleurs pris note de la décision mardi du Roi de Bahreïn d’instaurer l’état d’urgence pour une durée de trois mois. Elle a rappelé aux autorités que les droits fondamentaux tels que le droit à la vie et le droit d’être protéger de la torture et d’autres traitements inhumains ne peuvent être bafoués, même en situation d’état d’urgence.

« En tant que partie prenante du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, Bahreïn doit rester conscient de ses obligations et que l’instauration de l’Etat d’urgence ne peut constituer la justification de l’arbitraire et de privations des droits de l’homme », a précisé la Haut commissaire aux droits de l’homme.

« J’exhorte le gouvernement à ne pas utiliser la force contre les manifestants non-armés et à faciliter le traitement médical des blessés », a dit Navi Pillay.

« J’exhorte les manifestants et le gouvernement à s’engager dans un dialogue immédiat pour la mise en oeuvre de réformes et la fin de la violence », a-t-elle conclu.

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a également réitéré son appel à la retenue, a fait savoir son porte-parole mercredi. Il a appelé le gouvernement de Bahreïn et les forces de sécurité du Conseil de Coopération du Golfe à respecter les droits de l’homme et à protéger les civils.

Voir les commentaires

  • ça devient du n'importe quoi dans ce pays, une chasse à l'homme est organisée dans manama à envoir cette vidéo:
    http://www.bonjourqatar.com/article.item.1037/chasse-a-l#039;homme-au-bahrein.html
    C'est une crise qui risque de faire parler beaucoup les medias prochainement.
    Si l'Arabie saoudite continue à jouer à ce jeu là, on rirsque de voir un conflit le plus grave dans la region

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021