A Fukushima : course contre la montre pour refroidir les réacteurs

Véritable course contre la montre à la Centrale nucléaire de Fukushima. Endommagée par le tremblement de terre et le tsunami qui a touché la semaine dernière le Japon, la centrale située à 300 kilomètres de Tokyo concentre toute l’attention. Des explosions ont endommagé le site et une piscine destinée aux matériaux nucléaire serait pratiquement à l’air libre. Sur place, le taux de radiation s’est élevé à un niveau important. Toute la planète craint aujourd’hui une catastrophe de grande ampleur.

Mercredi, les militaires japonais avaient tenté d’abonder la Centrale nucléaire en eau par les airs. L’opération a été une première fois annulée pour cause de radiations atomiques. Dans la nuit de mercredi à jeudi, l’opération a repris avec succès. Mais la situation est loin d’être stabilisée. Si pour l’heure nulle source n’évoque l’intervention de drones ou robots, l’opérateur de la centrale de Fukushima a annoncé vouloir tenter de rétablir les circuits électriques sur le site pour relancer le système de refroidissement des réacteurs.

Dans la région, la japonais refusent de céder à la panique. Selon la presse, quelques habitants tentent de se réfugier au sud de l’Archipel. Les autorités françaises ont quant à elles demandé aux ressortissants présents sur place de quitter le Japon.

Vidéo Youtube/BFM : Un hélicoptère de l’armée japonaise avait décollé ce mercredi matin pour déverser de l’eau sur un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima. L’opération a du être avortée en raison de la forte radioactivité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.