Présidentielle 2012 : sur Facebook un appel très officiel à la candidature de DSK

721px-Meeting_Royal_2007_02_06_n1L’appel est relayé par plusieurs proches de Dominique Strauss Kahn. Si les parlementaires et les “grands barons” strauss kahniens n’ont pas encore rejoint l’appel, plusieurs proches de DSK appellent à la candidature de DSK.  Dans la puissante fédération socialiste de Haute Garonne, Hugues Bernard et Christophe Cavaillès s’y sont associés. Tout comme à Paris Michèle Sabban et Thomas Mélonio.Tous font part de leur souhait “d’une candidature de Dominique Strauss-Kahn à l’élection présidentielle”. Les premiers signataires de cet appel invitent “toutes celles et ceux qui partagent notre ambition à nous rejoindre, afin que DSK puisse être, à l’issue des primaires organisées les 9 et 16 octobre prochains, le candidat du Parti socialiste”.

l’homme du rassemblement

L’appel décline les premiers arguments pour que le leader des sondages d’opinion présente sa candidature. Ainsi écrivent ils “Dans le contexte budgétaire difficile que connaît notre pays, Dominique Strauss-Kahn nous semble être le plus à même de mener une politique économique et sociale à la fois juste, ambitieuse et réaliste.” Au soutien de cette affirmation le texte appelant à la candidature de DSK reprend l’actions du ministre de l’économie de Lionel Jospin. Avec un crédo “une inflexion sociale et keynesienne” et un objectif : “agir dans un univers de crise, qui sera celui dans lequel Nicolas Sarkozy laissera la France en 2012”.

Mais au delà des aspects de haute politique internationale, les premiers signataires de cet Appel à la candidature de Dominique Strauss-Kahn n’oublient pas la base électorale de ce qui pourrait constituer le corps électoral des primaires socialistes. DSK est présenté comme l’homme du rassemblement à gauche.  “Nous pensons que Dominique Strauss-Kahn est le meilleur candidat pour rassembler les socialistes et faire gagner la gauche” expliquent ainsi les strauss Kahnien qui rappellent que  “le congrès de Reims, lors duquel nous avons signé des m”otions” différentes” a ouvert une plaie qui n’est aujourd’hui encore pas cicatrisée. Le parti socialiste serait en grande difficulté s’il devait, à nouveau, opposer les mêmes acteurs”.

De ce point de vue poursuivent les partisan de DSK “par ses fonctions internationales qu’il occupait alors et occupe encore aujourd’hui, DSK peut rassembler notre famille de pensée et permettre de dépasser les affrontements d’hier”. Les enquêtes d’opinion indiquent d’ailleurs qu’au-delà du PS, DSK est également celui qui rassemble le plus largement les Français, au premier tour comme au deuxième.”

“Dans un contexte politique où le risque d’un deuxième 21 avril doit être pris au sérieux, mais aussi où l’aspiration au changement des Français est très forte, nous avons le devoir de choisir un candidat solide, crédible et rassembleur. Pour nous, c’est DSK” concluent ainsi les auteurs de l’appel.

Photo CC/Marie-Lan Nguyen : Dominique Strauss-Kahn, Bertrand Delanoë et Ségolène Royal au premier rang d’une réunion publique organisée par le Parti socialiste français

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.