Séisme au Japon: la menace nucléaire toujours plus présente

Trois jours après le séisme de magnitude 9 et le tsunami qui ont ravagé le Nord est du Japon, on constate que les centrales nucléaires sont gravement endommagées.

Libération titre: « Japon l’effroi »,Le Monde: « Tsunami: alerte nucléaire au japon »,Les Echos: « La tragédie d’une nation », Aujourd’hui en France: « faut il avoir peur du nucléaire ?»… Ce lundi 14 mars les unes des journaux sont alarmantes quant à la menace nucléaire.

Les Echos insiste sur la succession de catastrophes auxquelles le Japon a du faire face en moins de 72 heures. « le séisme, le tsunami et un accident nucléaire » . Le samedi 12 a eu lieu, la première explosion d’un des réacteurs du site nucléaire de Fukushima, situé à seulement 120 km de Tokyo. Deux autres explosions ont suivis ce matin à 3h30, heure japonaise. Selon France Soir, le système de refroidissement du réacteur est endommagé et les pompiers sont obligés de prélever l’eau de la mer pour refroidir la centrale.. Malgré l’urgence de la situation, les autorités japonaises se veulent rassurantes. La une du 20 minutes est assez éloquente « Il n’y a absolument aucune possibilité d’un Tchernobyl ». Le figaro renforce l’idée que les japonais ne veulent pas alarmer la population. Ils insistent sur « un risque de fuite radioactif très faible. »

La situation dramatique relance un vieux débat
Aujourd’hui en France relance le débat de l’atome. :« Faut-il avoir peur du nucléaire? » Le quotidien présente les pours et les contres. selon, Corinne Lepage, député européenne, la réponse est oui: « plutôt qu’un débat sur l’islam il faut un référendum sur l’atome ».

Le gouvernement français quant à lui assure que les centrales sont prêtes à assumer les risques naturels. Roland Desbordes, président de la recherche indépendante sur la radioactivité,confie dans Libération: « Nous sommes proches d’un scénario à la Tchernobyl ». Selon lui, la toxicité radioactive de l’air est bien réel. Une grande quantité d’iode a été rejeté. Ce qui, rappelons le est hautement dangereux pour l’organisme. L’histoire l’a d’ ailleurs démontré en 1986 avec Tchérnobyl. En Ukraine on constate de nombreuses maladies et malformations dues très certainement aux émanations radioactives.

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021