Marine Le Pen considérée plus crédible que Le Pen Jean Marie

MARINELEPENA 13 mois des présidentielles, France Soir a demandé à l’IFOP (l’institut français d’opinion publique) de réaliser une étude sur les intentions de votes des Français. Que ce soit dans libération, le Monde, la croix ou encore le Figaro, la presse s’interroge sur le « potentiel électoral » de Marine Le Pen.

Selon l’IFOP, 27 % des personnes interrogées déclarent: « Tout à fait probable ou plutôt probable de voter FN en 2012 ». Ce qui confirme que Marine Le Pen est bien plus populaire que son père. en 2006, à la même époque et à la même question, seulement 17 % des Français se disaient prêts à voter FN. «  L’action de Marine Le Pen est désormais approuvée par près d’un français sur trois », écrit la Tribune..Le point principal du programme du Front National porte sur la remise en cause de la dépense de 30 milliards d’euros d’aides sociales accordée aux immigrés. Pour Marine Le Pen cet argent pourrait être « économisé » et servir d’ aides sociales aux Français. Un point de vue qui est complètement erroné, selon la gauche, car elle ne prend pas en compte l’argent que les travailleurs étrangers reversent ensuite à l’état.
.
Marine Le Pen part en campagne.
La présidente du FN s’est rendue hier sur l’île italienne de Lampedusa. Située à 180 km de la Tunisie. Depuis la fin du régime Ben Ali, l’Italie a du faire face à une forte vague d’immigration clandestine. Ce voyage était l’occasion pour Marine Le Pen de réaffirmer sa politique et de dénoncer « L’Europe passoire ». Une véritable « opération de communication » pour le journal le Monde. «  je suis venue constater les problèmes par moi même » dit-elle dans Libération..  « L’Europe n’a pas la capacité de vous accueillir tous » surenchérit elle dans la Croix. Le FN voudrait diviser par 20 le nombre de titres de longs séjours délivrés. Aujourd’hui, ce nombre s’élève à plus de 180 000 par an. Pour la présidente du Front National, c’est l’abolition des frontières en Europe qui est la source du problème. Dans le figaro, Marine Le Pen accuse « La classe politique européenne de refouler le problème de l’immigration clandestine pour masque son impuissance ».Même si les sondages sont plutôt encourageants pour Marine Le Pen, il ne faut pas croire que la victoire est acquise d’avance. France Soir rappelle qu’avec 17% d’intentions de votes en 2006, le FN n’avait récoltés finalement que 10, 51 % de votes le jour du scrutin.

Photo CC/Kenji-Baptiste OIKAWA : Marine Le Pen lors d’un meeting du FN

Elodie Hernandez
.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.