Côte d’Ivoire : Gagbo serait esseulé et affaibli

Après 100 jours d’impasse politique en Côte d’Ivoire, le Représentant spécial de l’ONU dans le pays, Y J Choi, commence à observer des « signes prometteurs » de sortie de crise. Selon lui, la population ne soutient pas le camp de l’ancien Président Laurent Gbagbo, les forces militaires acquises à Alassane Ouattara gagnent du terrain et les sanctions financières commencent a sérieusement gêner le pouvoir.

« Nous sommes préoccupés par la souffrance de la population. Il y a environ 400 morts. Mais il y a des signes prometteurs qui annoncent le commencement de la fin. La population est confiante dans la vérité des élections ce qui signifie que la population ne soutient pas le camp du Président Gbagbo. Deuxième signe, les mesures financières commencent à faire effet. Le camp du Président Gbagbo commence à avoir des difficultés pour payer ses fonctionnaires et ses soldats », a déclaré lundi Y J Choi dans un entretien accordé à Radio France internationale (RFI).

« La décision de l’Union africaine (UA), la semaine dernière, est une décision très importante. Elle demande directement au Président Gbagbo de changer sa position. A Abidjan aussi, la situation est très inquiétante pour le camp du Président Gbagbo puisque le nord est complètement sous le contrôle des forces favorables au Président Ouattara », a-t-il ajouté.

Selon le Représentant spécial, les militaires loyaux à Laurent Gbagbo « ont perdu beaucoup d’enthousiasme ».

« Le moral n’est pas très haut. Regardez les activités des protagonistes du camp du Président Gbagbo : au début, ils étaient très actifs, mais ces jours ci, il n’y a presque rien. Militaires, civils, Jeunes patriotes ne sont plus très actifs. Aussi si vous regardez la télévision à 20 heures, cela devient beaucoup plus calme et beaucoup moins agressif », a souligné Y J Choi.

Il a estimé qu’il était encore trop tôt pour savoir si le rapport de force a changé mais il a insisté sur le travail de protection des populations civiles effectuées par les Casques bleus de l’Opération des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire (ONUCI) qui est parvenue jusqu’à présent à agir « là où il y a le danger de massacre des civils, tel qu’à Abobo ».

« Les régions frontalières entre le Libéria et la Côte d’Ivoire sont maintenant sous le contrôle des forces favorables au Président Ouattara », a précisé le chef de l’ONUCI.

« Je crois que la solution militaire comporte toujours un grand danger puisque cela change la dynamique. La dynamique maintenant c’est la démocratie, la légitimité, les élections. Si on opte pour une option militaire, le gagnant c’est le gagnant. Donc il ne faut pas changer la dynamique », a-t-il conclu.

Selon le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), 370.000 personnes ont fui Abidjan et l’ouest de la Côte d’Ivoire, et 76.956 réfugiés ont été enregistrés à ce jour au Libéria. Au total, le total 500.000 personnes sont déracinées.

Voir les commentaires

  • En plein Sarkogate...si j'ai bien lu l'article, très complet et de très informé, les terroristes qui se réclament de l'Ami personnel de M. Sarkozy attaquent gratuitement sans même justifier d'un objectif militaire de façade, le quartier, les amis, la famille, la résidence du chef d'Etat major, dans le seul but de le terrifier, comme ils ont terrorisé les familles des représentants du candidat Gbagbo dans les bureaux de vote au Nord! l'ONUCI et les soldats français unifient le pays, les terroristes qui ont fait fuir 2millions de personne du Nord, terrorisent aussi au Sud! Ils rompent aussi impunément le cessez le feux à l'ouest ou les tensions résiduelle de la longue guerre du Libéria sont si forte!
    http://www.lepost.fr/article/2011/02/28/2420231_les-choses-se-compliquent-encore-en-cote-d-ivoire.html

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021