L’ONU veut profiter de la coupe du monde de Cricket pour sensibiliser au danger du VIH/Sida

800px-Master_Blaster_at_workAlors que le Bangladesh accueille pour la première fois de son histoire la Coupe du monde de cricket, le Conseil international du cricket (ICC), l’ONUSIDA et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont lancé une vaste campagne de sensibilisation à l’attention des dizaines de milliers de supporters venus assister au match qui se dérouleront jusqu’au 2 avril.

Baptisée « Pensez sagement » (« Think Wise »), la campagne entend s’appuyer sur l’énorme popularité du cricket dans le pays pour informer la jeunesse sur les moyens de prévention existants et lutter contre la stigmatisation des malades du VIH/Sida.

Un programme éducatif alliant la mise en valeur des bienfaits du sport et des messages d’information sur le VIH/Sida a déjà été mis en place dans soixante écoles bangladeshis, avec la participation de la facétieuse mascotte officielle de l’ICC, Stumpy l’Éléphant.

« Avec cette campagne, nous tissons des liens forts avec la Fédération de cricket du Bangladesh, des partenaires commerciaux, les média et les populations, tout en suscitant l’intérêt et l’engouement des jeunes », s’est félicité Salil Panakadan, Coordonnateur de l’ONUSIDA dans le pays.

« J’apprécie vraiment cette initiative. Nous n’avons généralement pas beaucoup d’informations sur la maladie et ca change mon regard sur le sida », a expliqué de son côté un jeunes participants au programme.

Certaines écoles ont également participé à une mini-Coupe du monde de cricket, au cours de laquelle des messages de prévention sur le VIH/Sida ont été diffusés aux joueurs et aux supporters via des clips vidéo, des stands d’informations et des supports pédagogiques en anglais et en bengali.

« Venir ici m’a permis d’être informé sur le VIH/Sida. C’est une formidable initiative pour les jeunes », a encore raconté un jeune fan de cricket enthousiaste, lors d’une visite du stand spécial de l’ONUSIDA.

Tout au long du tournoi, de nombreuses autres activités sont organisées au Bangladesh, mais aussi en Inde et au Sri Lanka qui co-organisent la Coupe du monde, notamment des visites des terrains et des rencontres entre joueurs et communautés particulièrement touchées par l’épidémie. Toutes les équipes participantes à cette compétition internationale arborent également un ruban rouge sur leurs maillots lors de rencontres clés et des messages de prévention sont aussi diffusés tous les jours sur les différents sites des matchs.

La campagne est d’autant plus forte qu’elle a reçu le soutien du capitaine de l’équipe nationale, Sakib Al Hasan. « En tant que champion participant à la campagne, je suis heureux de pouvoir utiliser ma popularité actuelle pour sensibiliser les jeunes sur le VIH/Sida. Nous, les joueurs de cricket, nous voulons participer à la prise de conscience sur les dangers du sida, pour que les plus jeunes entendent et soient mieux informés », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse au cours de laquelle il a annoncé sa participation à la campagne.

« L’implication de vedettes du cricket contribue à accroître la visibilité auprès du jeune public jeune, et plus généralement auprès de tous les fans de cricket du pays. C’est pour nous l’occasion de poursuivre la dynamique créée, même après le dernier match », a conclu Salil Panakadan, Coordonnateur de l’ONUSIDA au Bangladesh.

Photo CC/Vikas/Wikimedia

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.