Afghanistan : des frappes aériennes de l’OTAN auraient tué 9 enfants

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy, s’est déclaré jeudi préoccupée par la mort d’enfants en Afghanistan à la suite de frappes aériennes.

Selon la presse, le commandant de la force de l’OTAN en Afghanistan, le général David Petraeus, s’est excusé mercredi pour le meurtre accidentel de neuf garçons afghans et a ordonné que les équipages d’hélicoptères soient de nouveau informés de sa directive concernant la prévention de morts de civils.

« Les enfants tués en Afghanistan par des frappes aériennes constituent un sujet de sérieuse préoccupation », a déclaré Mme Coomaraswamy.

« L’an dernier, les forces internationales ont introduit de nouvelles directives techniques destinées à mieux protéger les civils lors de frappes aériennes. Cela a entraîné une baisse significative du nombre d’enfants tués par les forces pro-gouvernementales en 2010 », a-t-elle ajouté.

La Représentante spéciale a salué les excuses du général Petraeus et son engagement à mener une enquête. Elle a également appelé à un examen complet des procédures destinées à garantir que toutes les précautions nécessaires sont prises pour empêcher que les enfants ne deviennent des victimes dans la situation complexe et volatile en Afghanistan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.