Bouclier Fiscal, Fillon et Sarkozy font marche arrière

400px-François_Fillon_-_World_Economic_Forum_Annual_Meeting_Davos_2008Le Premier ministre François Fillon était présent jeudi matin au colloque “Patrimoine et fiscalité : enjeux et convergences européennes”. Il a prononcé un important discours sur le projet de réforme de la fiscalité. François Fillon a dressé les grandes lignes d’un projet de loi portant réforme de la fiscalité. Un texte qui pourrait être présenté à la représentation nationale quelques jours avant les élections cantonales.

Parmi les mesures annoncées, la réforme de la fiscalité sur les plus hauts revenus. François Fillon a annoncé la fin du bouclier fiscal. Un dispositif voté rapidement après l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée et qui se concrétisait pour les français les plus riches par la remise de chèques de la part du Trésor Public. Un bouclier fiscal qualifié de “pêché originel” par la gauche et l’initiateur de cette formule le socialiste Pierre Moscovici et particulièrement mal perçu par une large majorité des français.Mais un bouclier fiscal “mal compris” a cependant affirmé François Fillon.

A l’approche des élections présidentielles, Nicolas Sarkozy et François Fillon ont donc décidé de faire machine arrière sur cette mesure impopulaire. Mais elle devrait s’accompagner d’un coup de rabot sur l’Impot sur la Fortune. “en supprimant le bouclier fiscal, nous voulons en même temps supprimer les raisons qui avaient rendu nécessaire son instauration. Et donc nous voulons mettre fin au défaut de l’ISF dont le bouclier était le remède imparfait” a ainsi indiqué François Fillon. Mesure électorale ? François Fillon a précisé que cette nouvelle fiscalité sur les hauts revenus “devrait permettre de sortir de l’imposition sur la fortune les 300 000 foyers qui y sont entrés depuis dix ans essentiellement à cause de la flambée des prix de l’immobilier”.

Photo CC/Copyright World Economic Forum (www.weforum.org) swiss-image.ch/Photo by Remy Steinegger

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.