assassinat du ministre Pakistanais des minorités

Le gouvernement français “exprime son horreur et son indignation après l’assassinat du ministre pakistanais des minorités, Shahbaz Bhati”.
Dans son point de presse quotidien le porte parole du Quai d’Orsay a indiqué que “La France condamne avec la plus grande fermeté ce crime révoltant. Tout doit être fait pour que les auteurs de ce meurtre soient identifiés et punis”.
Cet assassinat, le deuxième d’un haut responsable politique pakistanais en deux mois, s’inscrit dans un climat préoccupant d’attaques envers la liberté d’expression et la liberté religieuse au Pakistan.

“Personne ne peut accepter que l’on assassine un être humain pour ce qu’il est ou pour ce qu’il croit. La France rend hommage à la mémoire de ce responsable politique, engagé avec un très grand courage, depuis de nombreuses années, dans la défense des droits des minorités, et plus généralement des droits de l’Homme” a encore indiqué le représentant du ministère désormais dirigé par Alain Juppé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.