Débat sur l’Islam : Hervé de Charette fait part de son indignation

Député centriste, ancien ministre des affaires étrangères du gouvernement Juppé, Hervé de Charette est aussi le descendant direct du roi Charles X par le duc de Berry. Il est l’un “des sages” de la droite française. Une voix importante au sein de l’Assemblée Nationale. Et sa sortie, mardi après midi lors des questions au gouvernement n’est donc pas passeé inaperçu. A la fois quant à son contenu mais aussi quant à sa forme et aux mots très durs employés par Hervé de Charette. Celui ci a en effet fait part de son opposition au débat sur l’Islam organisé par l’UMP.

De Charette, sous les applaudissements de la gauche et une droite UMP interloquée a indiqué qu’il s’agissait d’une erreur démocratique et surtout d’un contresens historique à une période où le peuple du moyen orient se soulève. L’ancien ministre a également souligné qu’il serait dangereux de faire de ce thème l’un des points d’achoppement entre la gauche et la droite lors des prochaines élections présidentielles.

Le Premier ministre François Fillon a pris le soin de répondre à l’indignation d’Hervé de Charette.

Le Premier ministre a tenu a défendre ce débat en précisant qu’ il s’agit d’un débat non sur l’islam mais “sur la laïcité”. Un débat qui peut “être utile à tous ceux qui veulent trouver un équilibre entre le temporel et le spirituel” a souligné François Fillon devant une Assemblée nationale médusée par l’échange.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.