Libye, “punir ceux qui font couler le sang d’innocents”

416px-Muammar_Abu_Minyar_al-Gaddafi_in_Dimashq« La violence doit cesser. Ceux qui font brutalement couler le sang d’innocents doivent être punis », a déclaré mercredi après-midi le Secrétaire général Ban Ki-moon, lors d’un point de presse au siège de l’ONU, à New York, au sujet de la situation en Libye. De retour de Los Angeles, où il a écourté une visite en raison de la répression par les autorités libyennes des manifestations qui agitent le pays depuis plusieurs jours, Ban Ki-moon s’est dit « gravement préoccupé » par la situation qu’il a qualifié d’« imprévisible » et susceptible d’évoluer « dans différentes directions, dont beaucoup sont dangereuses ».

« A ce moment critique, il est impératif que la communauté internationale maintienne son unité et agisse ensemble pour assurer une transition prompte et pacifique », a-t-il poursuivi, avant de rappeler que « les attaques contres des civils constituent de sérieuses violations des droits de l’homme et du droit humanitaire international ». « Je les condamne avec force. Ceux qui sont responsables doivent rendre des comptes », a-t-il encore insisté.

Le Secrétaire général a salué les messages « forts et sans équivoques » envoyés respectivement par le Conseil de sécurité de l’ONU et la Ligue des Etats arabes : « pas de violence et respect des droits de l’homme ».

Mardi, dans une déclaration commune, les 15 membres du Conseil de sécurité ont en effet condamné fermement la répression et les attaques contre des civils. Même fermeté du côté de la Ligue des Etats arabes, qui a suspendu la Libye de l’organisation régionale panarabe.

« Le monde a parlé d’une seule voix : le gouvernement de Libye doit assumer sa responsabilité de protéger son peuple », a encore martelé Ban Ki-moon devant la presse. Il a salué « la décision du Conseil des droits de l’homme d’organiser une réunion spéciale vendredi, incluant la possibilité de créer une commission d’enquête internationale sur la situation en Libye ».

« Nous restons extrêmement préoccupés par la situation humanitaire », a conclu le Secrétaire général de l’ONU, qui s’est rangé derrière l’appel lancé plus tôt dans la journée par le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU, qui demande « aux pays voisins de la Libye, en Europe et en Afrique du nord, de ne pas renvoyer chez eux ceux qui fuient leur pays ».

Photo CC/James (Jim) Gordon-Flickr : le Colonel Kadhafi en 2009

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021