Tremblement de Terre en Nouvelle Zélande, offre d’aide internationale

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est dit mardi profondément attristé par les pertes en vies humaines et la destruction de biens en Nouvelle-Zélande à la suite du séisme qui a frappé la ville de Christchurch et les zones environnantes le 22 février.

Le Secrétaire général « présente ses plus sincères condoléances aux familles de ceux qui ont été tués, blessés ou qui ont perdu leur maison en raison de cette tragédie qui se poursuit », a dit son porte-parole dans un communiqué.

« Il constate les efforts en cours du gouvernement de Nouvelle-Zélande pour aider ceux qui sont affectés. Le Secrétaire général souligne que les Nations Unies sont prêtes à contribuer à ces efforts », a-t-il ajouté.

La porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) à Genève, Elizabeth Byrs, a précisé que Christchurch, la deuxième plus grande ville du pays, avait déclaré l’état d’urgence après un séisme d’une magnitude de 6,3.

« Alors que 80% de la ville est sans électricité, la situation est très sérieuse mais bien gérée par les autorités néo-zélandaises. Le Centre national de gestion des crises a été activé et des équipes gouvernementales sont en route vers Christchurch pour procéder à des premières évaluations », a ajouté Mme Byrs.

L’Australie a déjà déployé une équipe et devait en déployer une autre, tandis que les Etats-Unis, Singapour et le Japon ont chacun une équipe prête à partir.

Mme Byrs a précisé que le bureau régional d’OCHA pour l’Asie et le Pacifique était en contact régulier avec les autorités néo-zélandaises.

Selon la presse, au moins 65 personnes sont mortes dans le tremblement de terre. Le premier ministre, John Key qui a prévenu que le bilan pourrait être revu à la hausse.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.