Dominique Strauss Kahn, premier adversaire de Nicolas Sarkozy

Arif_Strauss-KahnLa séquence politique et médiatique a débuté la semaine dernière. Anne Sinclair déclare dans une interview au magazine Le Point qu’elle ne souhaite pas que DSK réalise un second mandat à la tête du FMI. La petite phrase fait alors réagir toute la classe politique. A droite, à gauche et au Parti socialiste. L’ancienne journaliste vedette de TF1 laisse envisager un retour de Dominique Strauss Kahn en France.  Et à la veille d’un sommet du G20 à Paris où DSK sera au titre de son mandat à la tête du FMI, la droite a décidé d’organiser un véritable tir de barrage contre l’ancien député maire de Sarcelles. Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale et proche de Jean François Copé a ainsi déclaré que “DSK, n’est pas l’image de la France, l’image de la France rurale, l’image de la France des terroirs et des territoires, celle qu’on aime bien !” une petite phrase rapidement suivie de celle du ministre du budget Baroin qui déclarait lui sur BFM TV dimanche que “C’est mieux pour l’image de la France que ce Français conserve son mandat jusqu’au bout. Puisqu’il a pris un engagement, qu’il le respecte”.

Deux petites phrases et deux éléments de langages de hauts responsables de l’UMP pour tenter de contrer l’homme politique le plus populaire de France. La réaction ne s’est pas faite attendre à gauche. De nombreuses voix se sont élevées pour souligner le caractère offensant des attaques. En particulier de celle du député Jacob …  Au delà du jeu d’attaque-riposte, l’UMP laisse dévoiler sa crainte d’un retour de DSK en France. A défaut l’UMP s’en prendrait à Laurent Fabius ou Ségolène Royal …  La désignation de DSK comme candidat du PS lors des primaires d’octobre représenterait une véritable épine dans le pied d’un Nicolas Sarkozy, à la peine dans les sondages. Et l’Elysée ne s’y est pas trompé en distillant ces premières attaques.

Photo Creative Commons CC-BY-SA-2.5/Guillaume Paumier : Kader Arif, Claude Raynal et Dominique Strauss-Kahn lors du meeting de Toulouse du 13 avril 2007 de Dominique Strauss-Kahn, venu promouvoir la candidature de Ségolène Royal à l’élection présidentielle de 2007.

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021