Égypte : l’ONU demande au gouvernement d’écouter le peuple

A la lumière des soulèvements populaires en Tunisie et en Égypte ces dernières semaines, un groupe d’experts indépendants de l’ONU a appelé jeudi les gouvernements à travers le monde à porter plus d’attention aux aspirations de leur peuple.
« Les récents événements qui se sont déroulés dans plusieurs pays sont l’expression de la frustration ressentie par de nombreux individus dont les voix ont été négligées ou ignorées par leur propre gouvernement », ont estimé les experts dans un communiqué de presse.

le manque d’emploi et d’opportunités

Durant les dernières semaines, des hommes et des femmes de nombreux pays notamment de Tunisie, d’Egypte ou du Belarus, ont exprimé un sentiment d’injustice « qui s’explique, parmi d’autres raisons, par le manque d’emploi et d’opportunités et le souhait de vivre normalement c’est-a-dire de pouvoir se nourrir et se loger décemment ». Ces populations ont dénoncé le déni de leur droit à la participation dans les décisions politiques soulignant ainsi le manque de respect des droits de l’homme : civils, culturels, économiques, politiques et sociaux, ont souligné les experts.

« Nous sommes alarmés par l’augmentation des restrictions au droit à la liberté d’expression et d’information imposées par les gouvernements qui cherchent à réprimer le nombre croissant de personnes qui souhaitent être entendues. Nous sommes particulièrement inquiets des mauvais traitements et des arrestations arbitraires de manifestants, de journalistes, de défenseurs des droits de l’homme et d’avocats. Nous sommes perturbés par les interruptions des réseaux de communication et des transmissions des informations pourtant si essentielles dans le monde moderne », ont-ils ajouté.

Ils ont déploré les morts et les blessés causés par l’usage disproportionné de la force par les autorités.

« Comme les récents troubles l’ont démontré, ignorer les racines des causes de telles manifestations n’est pas durable », ont-ils conclu en soulignant que des réformes doivent être menées nationalement et internationalement pour que les droits de l’homme puissent être respectés.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.