Révolution au conseil municipal de Toulouse

Capitole_de_ToulouseLes membres de l’UMP, du Modem, du Nouveau Centre soit les 17 Conseillers municipaux membres des trois groupes de la “Minorité municipale” se sont réunis ce lundi 31 janvier 2010. Ils ont décidé de se rapprocher pour constituer un “intergroupe”. Et ce afin “de proposer chaque fois que cela sera possible des projets communs au Conseil Municipal de Toulouse et au Conseil de communauté du Grand Toulouse”.

Premier acte politique ce cette réunion de l’opposition : lors de la séance du Conseil municipal de lundi, une liste commune pour la désignation des Délégués toulousains au Grand Toulouse devait être présentée. Avec un objectif affiché par cette nouvelle association politique : que “chaque groupe dispose d’une juste représentation, proportionnelle, tout en bénéficiant de la compétence des Conseillers communautaires déjà élus”.

C’est une véritable coup de théâtre. Et un bouleversement dans les rapports de forces au sein du conseil municipal de Toulouse. Une question se pose cependant à l’approche des échéances électorales : combien de temps durera cette unité de l’opposition municipale ?

Photo CC/Eric Pouhier/Toulouse7.com : Partie Centrale du Capitole de Toulouse

1 réflexion au sujet de “Révolution au conseil municipal de Toulouse”

  1. C’est étrange cette capacité de Mr Moudenc à nouer des alliances au moment des élections alors que ses amis s’éloignent de lui, voir la création de Toulouse Métropole, et ses soutiens abandonnent la région, voir la démission de Brigitte Barèges au méprios de ses promesses.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.