Laurent Gbagbo sommé “de respecter la volonté du peuple”

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé une nouvelle fois vendredi le Président sortant de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, à respecter la volonté du peuple ivoirien qui a décidé lors du second tour de l’élection présidentielle le 28 novembre 2010 de ne pas le réélire.

« J’appelle de nouveau M. Gbagbo et son camp à respecter pleinement la volonté du peuple de Côte d’Ivoire, qui s’est exprimée lors de l’élection », a dit Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse au Forum économique mondial à Davos, en Suisse.

La Côte d’Ivoire est confrontée à une grave crise politique depuis l’annonce des résultats du second tour de l’élection présidentielle. L’élection a été remportée par Alassane Ouattara, une victoire reconnue par la communauté internationale, mais Laurent Gbagbo s’est déclaré vainqueur et refuse de quitter le pouvoir.
Le Secrétaire général de l’ONU a indiqué qu’il co-présiderait samedi une réunion de haut niveau sur la Côte d’Ivoire au Sommet de l’Union africaine à Addis Abeba, en Ethiopie, pour déterminer les prochaines étapes permettant de trouver une solution pacifique à cette crise. « L’enjeu est important. Plus la crise se prolonge, plus la sécurité, les droits de l’homme et la situation humanitaire vont se détériorer », a estimé Ban Ki-moon. Il s’est déclaré préoccupé par « l’émergence de divergences au sein de l’Union africaine » concernant la situation en Côte d’Ivoire. « Ce n’est pas souhaitable en ce moment pour préserver l’intégrité et le principe fondamental de la démocratie », a-t-il ajouté.

Il a précisé qu’il avait eu des conversations avec des dirigeants africains à Davos sur la situation en Côte d’Ivoire.
De son côté, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué vendredi que, selon ses dernières statistiques d’enregistrement, quelque 31.339 réfugiés ivoiriens se trouvaient désormais dans l’est du Libéria, ayant fui la violence et les tensions post électorales en Côte d’Ivoire. La plupart d’entre eux sont hébergés dans 26 villages du comté de Nimba, dans l’est du Libéria. La vaste majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants.

Articles Récents

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

Lourdes, mère et fils associés dans un trafic de drogue

A l'issue d'un banal contrôle routier, la police nationale des Hautes Pyrénées a démantelé un réseau de drogue à Lourdes.…

2 juin 2021
Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Toulouse – L’Établissement français du sang lance un appel d’urgence à la mobilisation

Après les jours fériés de mai qui ont causé une baisse importante des réserves de sang, l’EFS constate avec le…

2 juin 2021
Covid19 – sur le front des variants

Covid19 – sur le front des variants

Covid-19 : le variant indien menace le déconfinement du Royaume-Uni. Le gouvernement britannique fait face à de vives critiques mardi…

2 juin 2021
Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

Toulouse – 2 opérations de vaccination exceptionnelles à Reynerie et Bagatelle

En parallèle de la campagne de vaccination massive menée sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, la…

1 juin 2021
Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

Cahors, Saint-Cirq-Lapopie, ce que Macron va faire dans le Lot

A quelques jours du premier tour des élections régionales et départementales, le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pendant…

1 juin 2021
Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

Occitanie : forte croissance de la filière photovoltaïque

La Chambre de Commerce et d'Industrie d'Occitanie vient de publier des données prospectives de la filière photovoltaïques, elles sont très…

1 juin 2021