Fonction publique : la grogne monte

lectureAprès les grandes manifestations contre la réforme des retraites, les fonctionnaires seront une nouvelle fois dans la rue cette semaine. Deux manifestations sont programmées mercredi et vendredi 22 janvier pour la journée nationale de mobilisation pour l’école. En cause : la précarité dans la fonction publique et des réductions drastiques d’effectifs programmées pour la rentrée 2011. Selon les organisations syndicales ce sont 182 postes d’enseignants 23 postes d’administratifs qui passeraient à la trappe dans la seule académie de Toulouse. Et ce alors que la région Midi Pyrénées comptera l’année prochaine quelques 4 147 d’élèves en plus. La coupe est pleine pour des enseignants qui dénoncent “une situation intenable en Haute-Garonne”.

Autre point de discorde : la situation des agents non titulaire. Dans un contexte de politique de “non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux” la CGT, la FSU et Sud Solidaires veulent faire pression sur le gouvernement. “Depuis le mois de juin 2010, est engagé à la demande des organisations syndicales un processus de négociation sur la situation des agents non-titulaires avec le secrétariat d’Etat à la Fonction Publique” expliquent les syndicats. “Le travail engagé débouche sur des négociations à partir du 11 janvier 2011. Les propositions gouvernementales de décembre 2010 excluent les contractuels à durée déterminée du dispositif de titularisation très limité envisagé. Au lieu de réduire la précarité elles proposent de l’étendre encore en mettant en place un « contrat de projet » sans durée fixée à l’avance, se terminant avec la mission. D’autres dispositions légaliseraient les abus actuels des administrations” dénoncent les 3 syndicats qui appellent à une première manifestation.

“Les précaires de la Fonction publique attendent et ont besoin de vraies négociations entre les organisations syndicales et le gouvernement, qui doit revoir sa copie” estiment CGT, FSU et SUD qui, sur un plan national et “pour une issue positive de ces négociations”, appellent les personnels à se mobiliser et à exprimer leurs attentes sur la base d’une plate forme revendicative commune.
A Toulouse rendez vous est donné ce mercredi 19 janvier à 14h sur l’esplanade devant le jardin du Capitole

Photo DP/Tungsten/Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.