Ben Ali annonce son départ en 2014 et promet plus de liberté

Après plusieurs jours d’émeutes et des dizaines de morts, le président Ben Ali a décidé de faire quelques concessions. Des annonces en forme de promesses qui en satisferont certains et qui en laisseront d’autres dubitatifs. Après avoir limogé son ministre de l’intérieur, Ben Ali, après deux décennies de regne a annoncé qu’il quitterait finalement le pouvoir … en 2014. Par ailleurs, celui qui s’affiche sur des panneaux publicitaires géants dans toute la Tunisie a décidé de faire quelques concessions. Premièrement et sous la pression internationale, Ben Ali demande aux forces de l’ordre de ne plus tirer sur les manifestants. Deuxièmement : une commission d’enquête “indépendante” est mandatée pour faire la lumière sur l’ensemble des évènements. Troisièmement : Ben Ali promet une baisse des prix des denrées alimentaires. Quatrièmement, Ben Ali annonce une série de mesures pour rendre effectives les libertés politiques : accès complet et non censuré à internet et liberté d’association élargie.

Payées au prix fort par le peuple tunisien, ces annonces seront elles suivies d’effets ? Hier soir plusieurs observateurs ont fait état de manifestations pro Ben Ali à Tunis. Interrogés par la presse française, plusieurs opposants n’y ont vu que des promesses et demandent le départ immédiat du “dictateur”.

Selon la Fédération Internationale des droits de l’homme, le bilans des révoltes en Tunisie aurait entraîné la mort de plus de 65 personnes. Mardi, un universitaire franco tunisien avait notamment été tué par balle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.