Des toulousains proposent une appli iPhone dédiée au diagnostic immobilier

immobilierCette application iPhone est dédiée aux professionnels et propriétaires immobiliers. Et il s’agit d’une application gratuite disponible sur l’appstore.

Depuis le 1er janvier 2011, dans le cadre de la loi Grenelle 2, l’étiquette énergétique (de A à G) doit être affichée dans toutes
les annonces de vente et location de biens immobiliers. Cette mesure va concerner plus de 600 000 transactions et plus
d’1million de locations chaque année.

Le contexte législatif en évolution constante est difficile à appréhender, pour les particuliers mais aussi pour les professionnels.
Car au delà de l’indication de la classe énergie dès l’annonce de vente/location, les diagnostics obligatoires varient selon la
réglementation locale.

C’est pourquoi Diagamter a développé la toute première application iPhone dédiée au diagnostic immobilier. Elle permet de connaître précisément les obligations de diagnostics liées à chaque bien, en fonction de sa nature (maison, appartement, …), son année de construction, ses installations (gaz, électricité, chauffage) mais aussi de sa localisation.

__________________
Avec plus de 300 collaborateurs, Diagamter, dont le siège social est installé boulevard de la Marquette à Toulouse est le 2ème réseau de diagnostic immobilier en France.
Diagamter réalise plusieurs dizaines de milliers de diagnostics immobiliers par an : : amiante, plomb, termites, gaz, électricité, performance énergétique, superficie “carrez”, surface habitable, risques naturels et technologiques, états des lieux entrée ou sortie.
Avec cette application iPhone, le franchiseur souhait apporter à son réseau “un nouvel outil hautement performant et stratégique
pour se différencier et conquérir de nouvelles parts de marchés”.

Photo © guillermo telenti – Fotolia.com – Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.