Côte d’Ivoire : 18 000 réfugiès au Libéria

Le HCR va établir un camp au Libéria pour héberger plus de 18.000 réfugiés ivoiriens qui ont fui leur pays ces dernières semaines.

L’agence onusienne va également déployer du personnel supplémentaire pour renforcer son équipe d’intervention d’urgence au Libéria. Ce personnel sera essentiel pour l’établissement du nouveau camp près de la ville frontalière de Saclapea dans le Comté de Nimba, où les réfugiés sont actuellement accueillis.

Plus de 18.000 Ivoiriens ont été enregistrés après avoir traversé la frontière vers le Libéria pour échapper à l’incertitude, au chaos et à la crainte de la violence depuis les dernières élections présidentielles de novembre dernier en Côte d’Ivoire.

Le HCR estimé que 400 à 500 Ivoiriens arrivaient au Libéria chaque jour. Environ 55% d’entre eux sont des femmes et 62% des arrivants sont âgés de moins de 18 ans.

« Nos équipes au Libéria continuent à distribuer une aide d’urgence dans les villages où les réfugiés ont trouvé abri. Une fois enregistrés, les réfugiés reçoivent des bâches en plastique, des couvertures, des jerrycans, des nattes de couchage, des lampes, des seaux, du savon, des moustiquaires ainsi que d’autres articles domestiques de première nécessité », précise un communiqué de l’organisation, qui a également prépositionné de l’aide dans la région.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.