35 heures : Valls en rajoute une couche sur Facebook

Coup politique réussi pour le trublion du Parti socialiste. En s’attaquant au tabou de la réduction du temps de travail le député d’Evry a réussi à saturer l’espace médiatique le temps de quelques heures. Les journalistes ont interrogé l’ensemble du personnel politique disponible sur cette phrase du premier week end de l’année.

Au sein de son parti de nombreuses voix se sont prononcées pour critiquer sa position, à droite, plusieurs ténors se sont publiquement réjouis de cette prise de position du maire d’Evry. Sur son blog, Manuel Valls a subi un tir de barrage de nombreux militants de gauche qui lui, conseillent vivement de rejoindre messieurs Bockel ou Besson dans la galaxie Sarkozy.

En fin d’après midi, sur son profils facebook, le candidat déclaré à la primaire socialiste pour l’élection présidentielle a rajouté de l’huile sur le feu. Celui qui avait pris position pour le non au traité constitutionnel sur l’Union européenne avant de rejoindre le camp du Oui explique que “En réponse aux vives réactions à la suite de mon intervention sur Europe 1, je vous propose la lecture d’un des chapitres de mon livre Pouvoir, publié en mars 2010. L’idée de remettre en cause le système des 35 heures ne date donc pas d’hier…”

Inventés par le ministre de l’économie de Lionel Jospin, un certain DSK, les 35 heures, destinés d’abord à partager le travail dans un marché exsangue, avait été mis en oeuvre par Martine Aubry. La droite, et Nicolas Sarkozy en tête a toujours fait de cette réduction du temps de travail l’un de ses axes de bataille.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.