Bettencourt mère et fille se réconcilient

A l’approche des fêtes de Noël, la richissime famille Bettencourt a décidé de se réconcilier et de mettre fin à la guerre qui opposait la mère Lilianne à sa fille. Après avoir lavé son linge salle sur la place publique, la famille Bettencourt a enfin décidé de trouver un arrangement en forme de rebondissement plus conforme à la vie des affaires. Une transaction vient d’être conclue entre les avocats des partis a ton appris par la presse ce lundi.

Selon lefigaro.fr, la fille de la propriétaire du groupe de cosmétique L’Oreal a obtenu que François-Marie Banier et Patrice de Maistre ne «fassent plus partie» de l’entourage de la milliardaire. En contrepartie, la procédure de mise sous tutelle de la grand mère la plus riche de France est abandonnée.

Sur un plan business, le figaro.fr révèle la nouvelle configuration du groupe L’Oreal : “le gendre de Liliane Bettencourt, Jean-Pierre Meyers, devient le directeur général de Théthys, la holding gérant la fortune de l’héritière de L’Oréal, tandis que les deux petits-enfants de la milliardaire entrent au conseil de surveillance de cette holding. Liliane Bettencourt reste quant à elle présidente du conseil de surveillance de Théthys. Téthys possède, en pleine propriété ou en usufruit, l’ensemble des parts familiales dans le groupe L’Oréal, soit environ 31% de son capital”.

Si ce volet familial de l’affaire Bettencourt vient de s’éteindre, ses ramifications politiques et notamment les relations entre l’ancien trésorier et ministre UMP Eric Woerth devraient se poursuivre.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.