Gbagbo investi président de Côte d’Ivoire

Rien n’y a fait. Laurent Gagbo, désigné vainqueur de la présidentielle par le Conseil constitutionnel a été investi samedi. Son adversaire désigné lui vainqueur par la commission électorale a désormais le soutien de l’ONU, des Etats Unis et de la France. Laure Gbagbo a quant à lui reçu l’appui du chef d’état major des armées de Côte d’Ivoire.

Le conseil constitutionnel de Côte d’Ivoire, dirigé par un proche du président sortant, a retenu toutes les causes de nullité soulevées par le camp Gbagbo et en 24 heures donné un résultat différent de celle de la commission électorale pourtant composée de représentants des deux candidats.

Entre Ouattara et Gbagbo, avec deux présidents “légitimes” la Côte d’Ivoire traverse une crise constitutionnelle majeure. Et les risques de flambées de violences sont réels. Dans la capitale Abidjan, la presse fait état “d’un climat de violence”. Des altercations auraient déjà coûté la vie à deux personnes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.