Côte d’Ivoire : l’ONU exige la publication des résultats électoraux

Alors que les derniers procès-verbaux du second tour de l’élection présidentielle ont été transmis mercredi par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire ONUCI) à la Commission électorale indépendante (CEI), le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, l’a exhorté à annoncer les résultats provisoires du second tour « sans délai, aujourd’hui 1er décembre 2010 ».

Dans un communiqué transmis par son porte-parole, le chef de l’ONU demande le respect du délai prévu –mercredi 1er décembre à minuit- et « appelle toutes les parties à permettre à la CEI d’achever ses travaux sans entraves, afin d’assurer l’intégrité des résultats de l’élection ».

Ban Ki-moon rappelle également que « toute perturbation du processus électoral ne serait pas dans l’intérêt du peuple de la Côte d’Ivoire ou de la stabilité future du pays ».

Mercredi matin, l’ONUCI a annoncé avoir transmis au siège central de la CEI, à Abidjan, l’intégralité des procès verbaux des 10.000 centres de vote, passés auparavant par les 326 commissions électorale locales, les 326 commissions sous-préfectorales, les 70 commissions départementales et les 19 commissions régionales.

Dans son communiqué, la mission onusienne souligne « qu’il n’y a eu ni incident ni entrave » à ce transport et qu’elle « a bénéficié partout de l’excellente coopération et de l’appui de la population, des CEI locales et des forces de sécurité ivoiriennes ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.