Le Parlement européen veut lier commerce et normes écologiques et sociales

kader_arifAu cours d’un vote sur l’inclusion de normes sociales, environnementales et de droits de l’Homme dans des accords commerciaux conclus par l’Union, le Parlement européen a voté vendredi à l’unanimité les propositions progressistes du député européen et conseiller municipal de Toulouse Kader Arif, responsable de ce dossier pour le groupe des Socialiste et Démocrates au Parlement.

Selon l’eurodéputé : “Jamais le Parlement européen n’a envoyé un message aussi fort à la Commission européenne. Pour la première fois, et grâce aux amendements que j’ai déposés, nous détaillons la liste précise des standards sociaux, environnementaux et sur les droits de l’Homme que nous souhaitons intégrer dans tout accord de libre échange, en fonction du niveau de développement de nos partenaires. Nous demandons par exemple la ratification systématique des conventions fondamentales de l’OIT sur la liberté syndicale ou contre le travail forcé et le travail des enfants, ainsi que la convention de l’ONU contre la corruption et le protocole de Kyoto.”

Le député responsable du dossier souligne également la position unanime du Parlement pour rendre ces clauses juridiquement contraignantes : “trop de pays se contentent de signer des conventions, mais sans les appliquer, c’est pourquoi nous proposons un mécanisme de suivi et la possibilité d’imposer des sanctions, voire de suspendre l’accord de libre échange, si les engagements ne sont pas respectés.”

Pour Kader Arif, qui est également porte-parole des Socialistes et Démocrates européens pour toutes les questions liées au commerce international, ce vote marque une avancée fondamentale : “Le traité de Lisbonne souligne clairement que le commerce doit respecter les objectifs généraux de l’action extérieure de l’UE, notamment en termes de promotion des droits de l’Homme ou de développement durable. Le 1er décembre cela fera un an que ce traité est mis en œuvre, et à cette occasion nous prouvons à nouveau que les socialistes sont la principale force de proposition progressiste en Europe, pour faire du commerce un réel outil au service du développement.”

Photo Toulouse7.com : le député socialiste européen lors des manifestations contre la réforme des retraites à Toulouse

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.