une diva à l’Université Toulouse 1 Capitole

Fille du compositeur slovène Marjan Lipovsek, la mezzo-soprano, puis mezzo-contralto, Marjana Lipovsek a étudié le piano et la pédagogie musicale à Graz, en Autriche, avant de s’orienter vers une carrière de chanteuse lyrique. Elle sera à l’Université de Toulouse1 capitole le Mercredi 24 novembre 2010 à 11h pour une rencontre exceptionnelle.

Dès la fin de ses études, elle a été embauchée par le Staatsoper de Vienne et a intégré la troupe permanente de cette grande maison d’opéra. Plus tard, elle a rejoint l’Opéra de Hambourg, puis l’Opéra National de Munich, dont elle a été, dans les années 90, une des prime donne les plus fêtées.

C’est à l’Opéra de Hambourg que Marjana Lipovsek s’est familiarisée avec les grands rôles de mezzo : Oktavian, dans le Chevalier à la Rose, Dorabella dans Cosi fan tutte de Mozart, Marina dans Boris Godounov. En 1982, elle a fait des débuts très remarqués à la Scala de Milan dans le rôle de Mrs Quickly (Falstaff). A l’Opéra National de Munich, elle a abordé les grands rôles de mezzo dramatique, notamment Marie dans Wozzeck, Preziosilla dans la Force du Destin, Fricka dans le Ring, rôles qu’elle a ensuite interprétés sur les plus grandes scènes européennes. Sa première incarnation de Dalila, dans le Samson et Dalila Saint-Saëns, au Festival de Bregenz a fait sensation, et l’a conduite à se produire, dans le même rôle, au Staatsoper de Berlin, au Staastoper de Vienne et à l’Opéra Bastille. Plus tard, elle abordera des rôles plus lourds comme ceux de Klytemnestre, dans Elektra, sous la direction de Sir Geor Solti (au Covent Garden de Londres) , Brangäne, dans Tristan, Erda dans le Ring, Marfa dans la Khovantchina de Rimsky-Korsakov, sous la direction de Claudio Abbado. Parallèlement, dans le répertoire verdien, elle est appelée à chanter Azucena du Trouvère, Amnéris dans Aida, Eboli dans Don Carlos. Au Festival de Salzbourg de 1994, elle est acclamée dans le rôle de la Nourrice de la Femme sans ombre de Strauss.

Marjana Lipovsek a enregistré plus de 40 disques, et plusieurs DVD.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.