Otages au Mali, l’AQMI exige que la France négocie directement avec Ben Laden

otagesNigerDans un nouveau message diffusé sur la chaîne d’informations Al Jazeera, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) pose deux conditions à la libération des otages français enlevés au Niger. Le message est en cours d’authentification par les services français. Mais ce nouveau message paraît d’ores et déjà crédible. Le groupe terroriste islamiste, exige désormais que la France négocie directement avec Oussama Ben laden le départ des troupes françaises stationnées en Afghanistan.

Une exigence étonnante qui sous tend l’existence directe de négociations entre la France et le chef de la nébuleuse Al Qaeda. Mais une exigence qui intervient à la veille d’un sommet de l’OTAN qui devrait déterminer un retrait des troupes d’Afghanistan.

Cinq Français, un Togolais et un Malgache, travaillant pour le groupe nucléaire français Areva et un de ses sous-traitants, ont été enlevés le 16 septembre près de la mine d’uranium d’Arlit dans le nord-ouest du pays.

Photo Toulouse7.com : capture d’écran al Arabiya : Les otages enlevés au Niger avec leurs ravisseurs. Aqmi avait déjà proposé en Octobre de libérer les otages en échange de l’abrogation de l’interdiction du port du voile intégral, de la libération d’activistes et d’une rançon de 7 million euros.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.