Trafic international en forte hausse à l’aéroport de Toulouse

Trafic en hausse pour le mois d’octobre, à l’Aéroport Toulouse-Blagnac, où 572 467 passagers ont été enregistrés (+3,7 %). Une progression qui compense largement les pertes liées aux différentes grèves du mois et qui confirme la tendance à la hausse du trafic aérien.

Plus 147% pour la Turquie

Les échanges internationaux sont à l’origine de ce bon résultat, avec un trafic en forte croissance atteignant les +11,1 % par rapport à octobre 2009. Le national quant à lui baisse légèrement (-0,9%) au vue des différents événements extérieurs (grèves et blocages) qui ont principalement impacté ce faisceau.

Le trafic national enregistre à 343 299 passagers. L’axe radial reste stable (+0,1 %) bien que l’on constate des situations contrastées selon les dessertes : forte croissance sur Paris-CDG (+22,8 %) et baisse significative sur Paris-Orly (-6,4 %) consécutive aux grèves.
L’axe transversal baisse de 6,3 %, également en cause les pertes liées aux événements extérieurs (grèves, blocages), qui ont principalement touchés Lyon (-6,4 %), Nantes (-15,3 %) et Lille (-6,9 %), ainsi que l’arrêt de la ligne sur Clermont-Ferrand.
Le trafic sur les DOM TOM augmente de 35,8 %, croissance légèrement supérieure à l’augmentation de l’offre.

Chute du trafic Fret

Le trafic international s’élève à 220 798 passagers. Le trafic régulier augmente de 7,6 %, avec la même situation contrastée que le mois précédent : de très bons résultats sur Genève (85,4 %), Londres (10 %), Amsterdam (+20,5 %), le Maroc (+17,1 %), ainsi que sur Lisbonne et Rome ; et baisse généralisée sur l’Allemagne (-8,5 %) avec notamment -27,3% sur Hambourg. Le non régulier est également en forte augmentation (+31,7 %) grâce aux bons résultats sur la Turquie (+147,8 %), la Tunisie (+20 %), l’Egypte (+91,4 %).

Seule ombre au tableau, le trafic Fret et Poste qui baisse de 10,6% avec 4 636 tonnes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.