Aide internationale aux victimes du volcan Merapi

Après la première éruption le 26 octobre du volcan Mont Merapi en Indonésie, le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) a fourni une aide médicale indispensable à des dizaines de milliers de femmes enceintes, qui faisaient partie des 340.000 personnes déplacées.

Le FNUAP a fourni du matériel médical dans quatre districts des zones touchées du centre de Java et offert une assistance technique pour la prestation de services de santé. Plus de 1000 kits d’hygiène ont été envoyés en Indonésie, à l’intention des femmes enceintes des communautés déplacées. L’agence a également envoyé du matériel pour les sages-femmes des centres de santé locaux offrant des soins obstétricaux d’urgence et néonatals.

Des kits d’hygiène supplémentaires et 3000 kits sanitaires ont également été envoyés après la seconde éruption du Mont Merapi. Le FNUAP a aussi aidé à renforcer la surveillance des femmes enceintes dans les districts de Boyolali, Klaten, Sleman et Magelang, assurant des soins lors des accouchements et une prise en charge rapide des complications de grossesse ou d’;accouchement.

Il a en outre aidé à la prévention de la transmission du VIH et à la formation du personnel médical pour le sensibiliser aux préoccupations liées aux violences contre les femmes lors de la réponse à la catastrophe.

« La vulnérabilité à la violence sexuelle et sexiste a tendance à augmenter en cas d’urgence, c’est la raison pour laquelle le FNUAP se penche également sur ce problème », a indiqué le Représentant de l’agence onusienne en Indonésie, Jose Ferrari.

En plus d’aider les personnes déplacées par les éruptions volcaniques, le Fonds a enfin appuyé des services de santé reproductive pour les personnes touchées par le séisme et le tsunami qui s’est déroulée à la même période dans l’île Mentawai.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.