Le remaniement “n’a pas gommé les attentes sociales”

Pour le syndicat CGT “Le remaniement ministériel n’a pas gommé les attentes sociales portées par un formidable mouvement social unitaire depuis des mois”.

“La reconduction du Premier Ministre et les nominations au gouvernement, annoncées depuis 6 mois par la Président de la République s’inscrivent dans la continuité et n’annonce à priori aucun changement à la politique mise en œuvre depuis le début du quinquennat” erstime t on encore à la CGT.

“Le contenu est donné. Le nouveau gouvernement de droite reste plus que jamais libéral et devient une équipe en campagne en vue des prochaines échéances électorales de 2012. Après avoir méprisé l’avis majoritaire des salariés pour une réforme des retraites plus juste en promulguant une loi contestée, le Président de la République et son Premier Ministre persistent et signent en voulant continuer de réformer et faire peser les efforts toujours sur les mêmes” souligne t on encore chez les partisans de Bernard Thibault.

Pour qui “Le sentiment d’injustice sociale ressentit par une très large majorité de Français ne peut que perdurer et être porteur de luttes sociales”.

La CGT n’est “pas dupe”. “Alors que le Gouvernement et le Patronat vont s’efforcer de montrer qu’ils renouent « le dialogue social » avec les syndicats, c’est bien par des réponses nouvelles en matière d’emploi, de pouvoir d’achat, de retraites et de partage des richesses créés que les salariés pourront considérer être enfin entendus. La CGT qui recueille un capital confiance très important dans tous les sondages et dans les adhésions s’estime confortée dans sa mission de défense des intérêts des salariés. La CGT va poursuivre la bataille pour la retraite mais aussi pour l’emploi, les salaires, la protection sociale, les services publics, la politique industrielle, la justice sociale…” conclut le communiqué de la CGT.

La CGT et l’intersyndicale a appelé à une prochaine journée d’action du 23 novembre 2010 et appelle ses organisations à en assurer “le succès par la mobilisation des salariés sur leurs revendications”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.