L’Inde lance une vaste campagne de vaccination contre la rougeole

Le gouvernement indien, le Fonds des Nations Unies pour les enfants (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont lancé mardi le second cycle de la campagne de vaccination d’enfants contre la rougeole dans les Etats d’Assam et d’Arunachal Pradesh.

Au total, l’objectif est de vacciner 134 millions d’enfants et d’éviter la mort de 60.000 à 100.000 enfants annuellement.

« La rougeole est une des maladies les plus contagieuses et l’une des principales causes de décès chez les enfants », a indiqué la Représentante de l’UNICEF en Inde, Karin Hulshof. « La seconde dose de vaccination contre la rougeole va garantir que les enfants qui n’ont pas été atteints seront immunisés contre cette maladie mortelle », a-t-elle ajouté.

S’ils ne sont pas vaccinés les enfants risquent aussi de développer des complications comme la pneumonie, la diarrhée et l’encéphalite. Dans le monde, environ 400 enfants meurent de la rougeole chaque jour. Trois enfants sur quatre qui sont morts de la rougeole en 2008 habitaient en Inde.

Les autorités indiennes ont organisé cette seconde campagne suite aux recommandations de l’OMS de fournir deux doses de vaccins par enfant afin d’;éradiquer la maladie. Les autorités sanitaires indiennes ont ensuite identifié 14 Etats où la couverture de la vaccination contre la rougeole était de 80%.
Selon l’OMS, le virus de la rougeole, extrêmement contagieux, se propage lorsque les malades toussent ou éternuent, par le contact rapproché entre personnes ou par le contact direct avec des sécrétions nasales ou laryngées. Le virus reste actif et contagieux dans l’air ou sur les surfaces contaminées pendant deux heures. Les porteurs du virus peuvent le transmettre pendant les quatre jours qui précèdent l’apparition des premiers symptômes et les quatre jours qui suivent.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.